Logiciel de réconciliation CDR

La réconciliation des factures est un enjeu capital en comptabilité. C’est un processus comptable dans lequel deux ensembles d’enregistrements sont comparés pour s’assurer que les chiffres sont en adéquation. Est-ce que le montant enregistré correspond à la réalité sur la base d’une pièce comptable.

Les opérateurs télécoms et professionnels du numérique, dans l’exercice de leurs métiers, génèrent des quantités de données qui doivent être traitées et revalorisées. Notamment les communications de leurs clients qui se retrouvent dans les fichiers CDR (Call Details Records).

Ces fichiers CDR sont fournis par un opérateur fournisseur (wholesaler) avec un prix d’achat contractualisé en fonction des destinations. Que ce soient des appels voix fixe vers France fixe ou France vers Belgique mobile (ou même vers un opérateur donné en Belgique). Le niveau de détail des prix devient difficile à gérer et, par conséquent, le contrôle des coûts devient fastidieux.

Alors comment être certain que vous n’êtes pas surfacturés par votre fournisseur ?

Gérer la réconciliation

Les CDR sont la monnaie d’échange des opérateurs, le livre comptable des productions de chaque appel. L’évolution des technologies a créé un essor dans la création et la volumétrie de nouveaux CDR. Les opérateurs concluent régulièrement des accords qui modifient les prix des destinations (le taux de change pour simplifier). Les fichiers CDR regorgent d’informations, bien les traiter c’est s’assurer de la fiabilité de la facturation auprès des clients (et par conséquent éviter les litiges) ainsi que du bon contrôle des factures fournisseurs (sujet qui nous intéresse dans cet article).

Ce que doit vous facturer votre fournisseur
Le coût par destination par fournisseur
La volumétrie par fournisseur
La marge par fournisseur
Le coût par type de communication (mobile, SMS, fixe, internationale, etc...)
La volumétrie par type de communication
La marge par type de communication
Problématiques et contraintes

L’opérateur télécom, grâce à son logiciel de réconciliation CDR, aura toutes les informations pour s’assurer de la bonne facturation de ses communications. Si les CDR sont plus riches, il sera possible d’aller plus loin et par exemple de distinguer :

le trafic on-net
le trafic off-net

La réconciliation CDR, oui mais pour qui ?

L’implémentation d’un logiciel de réconciliation CDR s’adresse notamment aux professionnels suivants :

Opérateurs télécoms
Opérateurs alternatifs
Centres d'appels
La refacturation télécom au sein d'un groupe

Contrôler ses coûts et réconcilier les fichiers CDR est un must have dès que l’on doit gérer des offre voix.

publié le 28/05/2020

Inscription newsletter