Les bonnes pratiques du télétravail

Face à la crise sanitaire mondiale, les entreprises et salariés vont découvrir pour la plupart le télétravail.

Les opérateurs télécoms alternatifs proposent des solutions très avancées à leurs clients pour la collaboration. L’avènement des UCaaS (communications unifiées) ces dernières années a permis à bon nombre d’entreprises de s’équiper ou d’être, a minima, alerte sur ces technologies. Néanmoins, le passage forcé au télétravail ne se fait pas naturellement du jour au lendemain et les utilisateurs doivent adopter les bonnes pratiques.

Alors, à l’ère du confinement, quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour garder sa productivité à la maison ?

Trouver un environnement propice au travail

Personne ne sait combien de temps va durer la situation. Chacun doit adapter son comportement et son lieu de vie. Les télétravailleurs doivent s’aménager un espace de travail afin de ne pas mélanger la sphère privée et celle professionnelle. C’est une règle élémentaire afin d’assurer son droit à la déconnexion tout ayant accès à son bureau, ses dossiers et ses projets en ligne.

Une fois la journée terminée, éteignez vos ordinateurs, tablettes et autres équipements.

Garder sa routine matinale

Une journée de télétravail est une journée de… travail. Même si la situation actuelle est chamboulée par le COVID-19, il est impératif de garder son rythme : douche, petit déjeuner et… s’habiller. L’image comique récurrente est le salarié faisant une visioconférence en chemise-caleçon. Le fait de garder sa routine permet de conserver son passage de la sphère privée à celle du travail en vous rendant dans l’espace dédié suscité.

Préparer son planning

Tout d’abord, votre planning doit être sur vos horaires classiques, surtout si vous travaillez avec des collègues. Il vous sera bien plus simple de vous organiser et de rester disponible.

Le confinement va durer des semaines, peut-être des mois. Essayer de lisser vos projets dans le temps et de prioriser les tâches importantes. A vous de trouver votre équilibre entre collaboration, projets à rendre, rendez-vous téléphoniques extérieurs, administratifs.

Rester disponible

L’éloignement peut être compliqué à gérer pour certains travailleurs ou pour la fluidité des projets.

Les outils de collaboration sont destinés à vous maintenir en contact : email, chat, appels, visioconférence. Le lien n’est plus physique mais virtuel. Cependant, ils n’empêchent pas d’avancer et de garder un contact régulier. Vous pourrez également découvrir le bienfait du télétravail car certains de vos collègues vont se rendre compte que certaines réunions tenaient en un email…

Pour les managers, comme en présentiel, vous allez devoir adapter votre style en fonction de chaque collaborateur. Formulez clairement vos objectifs et points de passages.

Faire confiance

Difficile parfois de lâcher-prise, de ne pas avoir de visibilité sur le travail, l’assiduité ou la concentration de chacun en permanence. Cependant, tout contrôler n’aidera pas les télétravailleurs dans leur tâche. Surtout dans le climat actuel. Attention, télétravail et suivi vont toujours de paire. Mais comme indiqué plus haut, vous devez vous adapter à chacun. Les salariés ont été recruté pour leur sérieux et leurs compétences. Il n’y a aucune raison qu’ils vous lâchent aujourd’hui et chacun a des projets à mener.

Faire des pauses

Le télétravail permet d’être plus concentré et focus sur ses projets. En effet, l’isolement évite le dérangement humain. Néanmoins, chacun a le droit de s’aérer l’esprit et il est primordial de savoir couper quelques minutes afin d’améliorer sa productivité.

Gérer ses enfants

Les écoles sont fermées, les activités également, il est recommandé de ne pas envoyer les enfants chez les grands-parents. A vous d’imposer les règles lorsque vous travaillez. De toute façon, lorsque vous êtes au travail ils ne vous voient pas. Sachez que le temps économisé dans les transports est un gain de temps passé avec eux.

A vous, opérateurs, de faire passer ces usages lorsque vous poussez vos offres de collaboration.

publié le 16/03/2020

Inscription newsletter